vendredi, mars 16, 2007

Enfin une bonne nouvelle, notre ami jacquouille la fripouille ne se représente pas, on s’y attendait, compte tenu de la déliquescence physique mais surtout mentale du pire président que l’on pouvait imaginer.

C’est vrai qu’il ne nous aura pas gâté, toute sa vie politique ayant été émaillée de drôles d’affaires, de trahisons et d’autres choses que la justice réprouve, des emplois réservés, à ses défé(ca)ctions auprès de ses amis (n’oublions pas qu'il fut communiste, puis trahi VGE), livra une centrale nucléaire à sadam, renouvela les essais nucléaires dans le pacifique avant de se faire le chantre de l’écologie, se fit le défenseur des pauvres en instituant une taxe sur les voyages en avion… bref, il a mangé à toutes les gamelles, présente un bilan désastreux sur tous les plans, y compris en politique étrangère que nos idiots se plaisent à présenter comme la plus belle réussite, simplement parce qu’il s’opposa à l’intervention en Irak, à tort à mon sens, à vaincre sans péril on triomphe sans gloire, mais c’est vrai qu’il est plus facile de faire des effets de manche à l’ONU et de s’opposer au soit disant impérialisme américain que de faire face aux remontrances de bouteflika, aux injonctions des islamistes de tous poils…. Bref, désastreux, sur tous les plans, peut être même surtout pour une politique étrangère dont on voit aujourd’hui les conséquences, nos anciennes colonies nous tournent le dos, quand elle ne nous donnent pas des leçons, nous sommes la risée des chancelleries étrangères, quand nous ne les avons pas offensées, comme les tchèques, hongrois et polonais…

Mais je ne sais pas si ceux qui postulent à la plus haute charge de l’état sont meilleurs que celui qui va quitter l’Elysée, un âne bâté (PDV), un catho déjà dhimmisé (Bayrou), une cohorte de couillons à l’extrême gauche, un JMLP toujours aussi curieux sous certains aspects (soutien à sadam, antiaméricanisme forcené, antisémitisme de bon aloi…), une ségogole pas très nette, alouette, et un sarko qui bouffe à tous les rateliers, y compris l’électorat « musulman », regardez ce joli fouttage de gueule…


La france, de mon ennnnfaaaannnnnce, c'est jôôôli, HABITUEZ VOUS

Ça va être dur de voter pour le moins mauvais et le moins faux-cul…

Une autre bonne surprise, cette fois ci dans le paysage audiovisuel.

Pour la première fois à ma con
Grasnaissance, une chaine commerciale, M6 en l’occurrence, diffuse un programme intitulé : « Staline, le dictateur rouge ».
Je ne vais pas gacher mon plaisir de voir qu’enfin on traite Staline pour ce qu’il était, 20 millions de morts (au minimum), c’est quand même un beau score pour celui qui fut l’une des icônes du marxisme, et dont certains se réclament encore.
Cependant, l’émission était parfois emprunte d’une certaine nostalgie voir d’un peu de mythologie pour ce qui concerne le rôle de l’URSS dans la défaite du nazisme, ne mettant pas assez l’accent sur les horreurs du régime, mais le plus gênant, en fut certainement la conclusion.

Un sympathique vieillard, ancien résistant et, encore communiste (je me demande bien comment on peut l’être encore), et un autre, encore stalinien…

J’aurais aimé que l’on souligne davantage le rôle de nos intellectuels, idiots utiles, de Sartre à Beauvoir, à Signoret et Montand, Aragon et toute la pléiade des soutiens du communisme.

Je dis communisme, car encore une fois, on a tendance à « personnaliser » et dire que Staline, il était pas beau tout plein, mais lui, en tant que personne, et c’était d’ailleurs la conclusion de cette émission, et je trouve cela gènant, même si c’est un début, je crois que ce n’est pas Staline en tant que personne qui soit à mettre en cause, le communisme ayant engendré d’autres atrocités, je crois que Mao et ses 50 à 80 millions de morts n’a rien à envier à Staline, tous les autres dictateurs rouges ou se réclamant d’un certain « socialisme », marxiste, arabe, appelez le comme vous voulez, ont fait bien plus de morts que Staline, ainsi, il faut peut être chercher le mal dans les fondements mêmes du « communisme », et pas en le personnifiant ni en néologismant sur le nom d’un dictateur.

En effet, Lénine n’est pas resté longtemps au pouvoir, mais il était bien parti pour faire un beau score, et puis il y a eu les « empêchés » par Staline, mais qui semblaient être très prometteurs aussi, puis les successeurs, car ne croyez pas que le goulag et les massacres s’arrêtèrent avec Staline, de Kroutchov à Brejnev, la machine continua de fonctionner, même si elle se ralentit quelques peu.

Et que dire de Mao, Pol-poth, Castro, Mugabe, le Che, Sadam, Ceausescu, Honneker, Jaruselski… et les autres… sauf sadam qui est un reconverti à l’islam, circonstances obligent, tous ont en commun de se réclamer du communisme quelque soit la sauce qui l’accompagne, alors le mal n’est peut être pas dans les « personnes » comme alibi, mais bien dans l’idéologie qui les anime.

Alors bien entendu je me dois de faire le parallèle entre communisme et islamisme, ou islam tout court, car enfin, on nous rabat les oreilles sur le fait que l’islam n’est pas l’islamisme, les contorsions verbeuses pour différencier islam, islamisme, islam modéré et/ou fondamentaliste, radicale... voir terrorisme international comme l'appelle certains, on dérive et on néologise à tout va pour nous faire avaler qu’islam et terrorisme ceci et cela, tout comme on nous dit que le stalinisme n’a rien à voir avec le communisme, qui lui, ne serait qu’une idéologie pour le bien de tous… comme l’islam est paix amour et tolérance, rien que du bon en somme.

Bon, allez, je ne vais pas être grincheux, c’est déjà bien qu’une émission comme celle ci soit passée à une heure de grande écoute.

Je me sens d’autant plus à l’aise pour faire cette critique du communisme que j’ai toujours été assez proche de ce qui me semblaient de nobles idéaux, fasciné par certaines lectures que je ramenais (tout petit déjà) de la fête de l’huma, lectures qui faisaient un portrait haut en couleur du bonheur de vivre sous la caresse des bienfaiteurs du prolétariat… doux rêves dont j’éprouve aujourd’hui un peu de nostalgie, les illusions sont toujours plus belles que les réalités…

Enfin voilà, en attendant, les métastases musulmanes continuent d’avancer, même aux USA…


La caissière est une truie...

Et la petite note d’humour, voici ce que cachent les filles voilées, au moins, elles se lavent les cheveux, c’est déjà ça…

Sunsilk chez les muslims

Malgré ce sourire, je crois qu’il ne faut pas trop se marrer, en effet, pas mal des liens que j’avais gardé, avec vidéos à l’appui ne sont plus visibles et comportent le message suivant :

« Désolé, ce contenu n’est plus disponible, son auteur l’a supprimé »

Je trouve cela préoccupant, des « gens » bien intentionnés s’occupent d’effacer les traces de toute pensée dissidente sur la religion de paix d’amour et de tolérance, tout comme Staline s’occupait d’effacer ceux qu’il éliminait sur les photos officielle, encore un point commun entre islam et communisme, allez hop, on engrange.

Et je créé un autree néologisme, comme le nazislamisme, je crois que l'on peut parler de "comunislamisme", ce qui expliquerait les liens de plus en plus étroits entre la "gauche" et les adeptes de cette secte, totalement incohérant quand on connait la génèse et l'anticléricalisme forcené de la gauche, maintenant, il semble que la religion (enfin quand je dis religion, je parle de la vrai, la seule, l'unique, celle du prophète pédophile et meurtrier) ne soit plus l'opium du peuple... c'est bizarre ça...

6 commentaires:

clovis a dit…

salut OGM
je suis nationaliste depuis mes 12 ans mais je ne vote plus
Je ne crois plus en lepen
si on ne peut pas remettre en cause ses idées nationalistes je pense qu'il privilegiera ses interets et ceux de sa famille aux interets du pays.Mettre au pouvoir un natio pour qu'il ne fasse rien ou mal ca m'interesse pas.
Son comportement vis à vis de tous opposants qui lui ont fait de l'ombre,son comportemnt vis à vis des maires fn biens implantés m'a enormément décu.

OGM_69 a dit…

Je ne connais pas vraiment la cuisine interne du FN, j'imagine que comme dans tous les partis, ils s etirent la bourre, mais la personnalité de lepen doit être très "accaparante", finalement, jusqu'à ce qu'il disparaisse, le fn, c'est lui.

Pour ma part, même si souvent les politiques me dégoutent, je pense qu'il faut voter, même nul, ne sarit que pour que l'on puisse constater le nombre de gens qui se déplacent mais ne trouvent pour qui voter, l'déal serait bien sur le bulletin blanc, mais ces salopiauds l'on retiré.

Tu sais, si tu ne t'occupe pas de politique, de toutes les façons, la politique s'occupe de toi, alors il faut s'y mettre, ne serait ce qu'un peu.

à ce que je vois, ça t'a pris petit déjà hahahahaha, moi à 12 ans, j'allais à la fÊte de l'huma, la grande époque... atavisme quand tu nous tiens... mais je me suis sérieusement soigné depuis, mais surtout depuis 5/6 ans, avant, même sans trop d'illusions, je me considérais à gauche comme on dit, mais là, je n'en peux plus de leurs discours gnagnan, et j'ai tellement le sentiment que nous sommes devant des enjeux primordiaux...

@ +

clovis a dit…

salut OGM
Si le vote blanc existait j'irai voter mais là non.
De plus pour moi en france la démocratie n'existe plus.Si jamais les francais devaient se reveiller et sortir du bourrage de crane qu'ils subissent,les bons "démocrates" truqUeraient les elections ou les annuleraient.
je n'ai plus aucun doute la dessus depuis l'entre deux tours de 2002,ou je me serai cru en urss.
Oui cela m'a pris très jeune et comme tu dis on est en face de graves problèmes,notre existance est en jeu il suffit d'avoir les yeux bien ouvert, de s'interesser à ce qui se passe dans le monde pour voir qu'elle est le danger.Malheureusement la bonne morale de gauche est partout présente est bourre le crane des gens et surtout de la jeunesse comme si la bonne morale allait nous protéger,quelle tristesse....
Honnetement je te tire mon chapeau d'avoir su remetttre en cause tes idées de "gauche" et d'etre sorti de ce milieu.
Qu'estce qui a été le facteur declenchant,qui t'a fait dire fini la gauche?
5-6 ANS ca correspond aux attentats du 11 septembre y a t il un rapport?

OGM_69 a dit…

Oui et non, bien que coco culcul, le discours de ce que l'on ppelle "la gauche" me tracassais pas mal sur certains sujet, notamment reconnaitre tous les nationalismes, sauf bien entendu le français (pour ce qui est de la france, mais c'est vrai aussi dans tous les autres pays, le nationalisme national est paradoxalement très mal vu), puis l'antiaméricaisme primaire, l'anti-israelime qui devenait de plus en plus évident en prenant la défense des "déjà2 terroristes islamiques sous couvert de revendications "nationale", la culpabilisation à outrance, la france black blanc beur, toutes ces récupération idiotes des intellectuels à la con (simplement parce qu'ils sont comédiens, ils se prennent pour des intellectuels), toutes ces petites choses, c'était comme un cocktail qui m'assourdissait quelques peu.

Puis, événemnt catalyseur, le 11S bien entendu, et sur le plan franco français, les éléctions de 2002 et le traitement indigne qui fut fait à lepen, même si personnellement, je ne le soutenais pas (ce qui pourrait changer cette fois ci), comme toi, je me suis cru en URSS, trop de médias achetés... et depuis, cela n'a fait qu'empirer sur le côté français, comme à l'internationale (non, ce n'est pas la lutte finale) et puis comme je te disais, de vivre à l'étranger, de consulter des journaux en plusieurs langues, cela brise un peu le carcan, et permet de regarder différement les commentaires condescendants qu'ont les médias français notamment sur les autres, qui seble t'il, n'auraient rien comnpris, alors que nous, "français" serions la crème de la crème... c'est assez curieux vu d'ici.

Enfin voilà, je n'ai pas encore fait mon coming out, mais franchement, à voire les âneries de la gauche... je crois qu'il va falloir des événements graves pour que ça pète, et je crois que c'est ce qui va se passer... ou bien nous nous laissons envahir et imposé une culture différente qui éliminera la composante française, ou bien il y aura un clash... je crois d'ailleurs que ce clash est inévitable, car de l'autre côté, on s'impatiente, et c'est surement ce qui les perdra, ils volent de victoires en victoires par nos démissions, mais il arrivera une volte face, c'est en partie pour cela que je regrette la non participation de la france à la "libération" de l'irak (tu noteras que j'emploie le terme de libération, et pas invasion ou occupation), c'est pour cela que je regrette notre discrétion, voir notre soumission lors des affaires importantes (le coup de l'afghnistan, c'est vraiment contraint et forcé), et même si je pense que nos services spéciaux sont performant (pour combien de temps encore...) cela ne nous sauvera pas des nouvelles données géostratégiques planétaires, rien n'y fera, ou nous réagissons, ou nous pouvons préparer notre djellabah.

clovis a dit…

salut OGM
je partage complètement ton point de vue
Quand tu dis libération de l'irak je te rassure ca ne me choque pas car je partage ton point de vue ce qui m'a plu dans tes idées c'est que contrairement à beaucoup de natios tu n'es pas anti americain.
l'antiamericanisme primaire des natios me gonfle.
Par contre si je pense que les ricains avaient le droit d'aller en irak pour des raisons stratégiques et car ils avaient le soutien d'une majorité de la population irakienne,nous, on n'avait pas besoin d'y aller(pas d'interet).Ce qui me choque c'est pas de ne pas y etre aller mais de s'etre opposé aux ricains.
l'irak et l'afghanistan sont de 2 conflits differents à l'origine.
L(afghanistan etait un conflit contre les islamistes on devait y aller et maintenant nous devons y rester.
L'irak etait un conflit contre saddam un ennemi des ricains qui opprimait son peuple.Les ricains ont voulu se debarrasser de lui tout en faisint plaisir aux 60 pour cent de chiites et 20 pour cent de kurdes rien à redire,nous devions pas leur mettre de batons dans les roues.De plus en tombant dans l'anti americanisme nous donnons des arguments à nos ennemis qui gonflent leurs rangs c'est lamentable et dangereux à long terme.
Par contre maintenant la guerre en irak à changer de nature ce n'est plus une guerre contre saddam mais contre les salafistes nous devons soutenir les ricains car une defaite des ricains c'est aussi la notre.Faut pas rever si ils gagnent en irak les salafistes poursuivront la lutte ailleurs en se rapprochant de nous...

OGM_69 a dit…

Et bien oui, tu as parfaitement nuancé ce que je voulais dire, effectivement, je trouve déplorable que l'on ait pas appuyé les américains, il y a vait des façons softs de les appuyer, mais nous avons choisi la grandiloquence et l'opposition à bon compte, cest si facile de s'opposer aux ricains, et c'est vrai que sur le principe, nous devrions être "tous" contre la guerre, contre les guerres.

Mais les enjeux stratégiques nous dépassent largement et nous avons tout intérêt à nous trouver du bon côté, et nous savons quel est le bon côté, parce que le jour où "ils" nous lachent... c'en est fini de nous...