samedi, avril 07, 2007

Soral part one

On me dit souvent que je suis trop long dans mes explications, alors j’ai décidé de faire ce sujet en 2 parties, l’une pour vous mettre en jambe, l’autre pour compléter le sujet, désolé d’être aussi long, mais j’ai du mal à faire dans le genre lapidaire, allez hop, je commence.



Nous sommes dans le « mercato », élections approchant, chaque parti cherche à s’attacher les services des figures médiatiques, politiques ou non, et de l’autre côté, des « figures » en mal de reconnaissance font des coups médiatiques pour exister un peu.
Dans ce curieux « paso doble », au moins deux choses m’ont interpellé.

J’avais bien sur trouvé curieux que dieudonné, après avoir été une figure anti-FN, s’acoquine un peu avec le FN très dernièrement, mais il est vrai que déjà, dieudonné s’était trouvé quelques
atomes crochus avec un des aspects du FN, notamment ce vieux fond antisémite, encore très ancré dans pas mal de têtes mal faites.
Parce que pour le reste, il est bien difficile de trouver des points de convergence.

Mais plus récemment, un « révolutionnaire » , un homme « de gauche », a lui aussi fait son « coming out » en faveur du candidat du FN, des idées du FN.

Alors cela ne gache en rien mon plaisir de voir un ancien « coco » sortir de cette idéologie malfaisante, mais en étudiant un peu le bonhomme, j’ai trouvé que ce monsieur soral le faisait pour de curieuses raisons.

Alors bien sur, il est grande gueule, et son échange à fleurets mouchetés avec besancenot est assez ridicule et sent la transpiration, c’est sans grand intérêt à mon sens.

J’ai donc cherché à savoir ce qui animait le personnage, car venir de « la gauche » au FN, on peut supposer que cela ne doit pas être facile en théorie.

Puis je me souvenu qu’après tout, staline et hitler avaient eux aussi des points communs, que le NSDAP se revendiquait aussi socialiste, que mussolini fut aussi socialiste avant de changer de « bord », ou peut être s’agit il du même bord finalement.

Bien sur, c’est gênant d’assimiler ainsi FN et nazi ou fascistes ou de laisser croire que les gens « de gauche » soient des maoistes pervertis, non, c’est juste un raccourci qui met en relief ce pas de deux qui semble s’exécuter de manière immuable au travers des avatars de l’histoire.

Ce qui m’intéresse, c’est comprendre pourquoi on passe si facilement de l’un à l’autre, quel est le cheminement de l’un vers l’autre, en l’occurrence « gauche » vers le FN, car je n’ai pas d’exemples du contraire, si ce passage est si facile (ne dit on pas que beaucoup de l’électorat PC est parti au FN), c’est que la différence soit disant abyssale est en fait un leurre.

Alors pour que cela soit possible, il faut nécessairement un socle commun, la droite traditionnelle était (et est encore) antisémite et antiaméricaine, antilibérale, elle voit dans le juif le communiste mondialiste, dans l’américain l’impérialiste et dans le libéralisme, une attaque à la nation.
Pour les communistes, le juifs, c’est le capital, l’américain, c’est l’impérialisme, le libéralisme, c’est une attaque à la classe ouvrière, et les 3 sont forcément liés.

Ce triptyque est le socle minimum entre ces « soit disant » deux extrêmes, en fait, il s’agit bien d’ancrages solides qui permettent, dans bien des combats de jeter des passerelles entre des mondes qui nous paraissent et se réclament « opposés ».

Je pensais, dans ma grande naïveté, que soral allait avoir un discours différent sur ce socle, mais cette interview sur une radio canadienne m’a vite fait comprendre de quel bois est fait ce personnage, non dénué de bon sens parfois, mais qui comme malheureusement beaucoup d’autres, utilise les mêmes ficelles.

Ma cabane au Canada

J’ai relevé plusieurs points intéressants et contradictoires dans son discours, sans commenter les choses sur lesquelles je suis en accord, je vais plutôt essayer de vous transmettre mes sentiments sur ce qui me chagrine…

Comme vous l’aurez noté, les conseilleurs ne sont pas les payeurs, pour ma part, je trouve étonnant que soral puisse donner des leçons à besancenot en mettant en avant qu’il serait sur la même position que berlusconi ou madelin sur la libéralisation du marché du travail, bien entendu, il invite besancenot à réfléchir à cette contradiction en soulignant un point de convergence qui dans l’absolu devrait être pourtant totalement différencié.

C’est vrai que c’est assez curieux, mais je voudrais, moi aussi, reprendre ce que dit soral sur « la meilleure chose qu’ait faite chirac, c’est de s’opposer à la guerre en Irak ».

Que ce soit clair, je pense que la position de la France n’était pas à mon sens la bonne, même si une grande partie du monde a applaudi ce faux courage, mais cela pourra faire l’objet d’un prochain thème.

Ce que je voudrais signaler à ce monsieur, c’est que s’il trouve incohérent cet accord grand écart entre besancenot et berlusconi, il pourrait également se poser quelques questions sur sa position face à la guerre en irak…

Curieusement, encore une fois, de l’extrême droite à l’extrême gauche, tout le monde semblait d’accord, en fait, soral devrait aussi s’interroger sur le fait que besancenot et lepen étaient du « camp de la paix », comme sadam, chirac, et pas mal d’autres personnages aussi éloignés les uns que les autres sur l’échiquier politique, curieusement tous d’accords sur ce point, pourtant assez primordial, cela pourrait au moins avoir le mérite d’être relevé, et pour respecter ainsi sa règle de 3 sur les contradictions du discours de besancenot, se l’appliquer à lui même sur des prises de positions qui sont elles aussi contradictoires dans l’énoncé.



Ce n’est qu’un peu plus tard dans son discours que j’ai compris quels étaient les ressorts du raisonnement de soral, notamment le fameux socle dont je vous parlais précédemment.

En effet, il ne peut se départir de son côté révolutionnaire et emploie un peu le langage à la marchais quand il fustige le grand « KAPITAAAAAL », mais pour faire le lien a
vec les nouveaux schémas de pensée de la gauche, il renvoie aux sionisme (c’est à dire aux juifs), qui disposeraient de l’argent et fustige PDV et Dantec pour s’être « vendus » aux intérêts sionistes (lire juifs), faire allégeance au sionisme qui serait le « gros payeur », cite cohn bendit et glucksmann (encore des juifs), les reliant à Bush (c’est cohn bendit qui va être content) et ne dit pas une seule fois le mot « juif » mais parle de sionisme, ce qui prouve qu’il a bien appris sa leçon, celle qui permet maintenant de faire un lien subliminale entre sionisme et juif (pourtant un lien évident), reprenant le même argumentaire que l’antisémitisme, mais en l’habillant autrement, comme le Canada dry…

Ce discours là, c’est effectivement le discours « de gauche » de ces 15 dernières années, parfaitement régurgité par notre ami, qui à ce discours peut maintenant rajouter que les sionistes, manipulateurs, comploteurs, acheteurs, le font pour d’obscurs intérêts, la « cause », et cette causeserait bien évidemment contraire aux intérêts de la France, comme si le devenir d’israel n’était pas lié aussi à notre devenir, c’est du pur discours FN, également très bien digéré par soral, qui fait du franco-nombrilisme, en rejetant sur le juif, les dérives « internationalistes ».

Comme j'aime les illustrations, en voici une:

Il est possible que les incas aient été complètement indifférent au sort des aztèques lors de la conquête du nouveau monde, pourtant…

Il prétend être dans la continuité, défendant les mêmes valuers, et c’est vrai qu’il ne se trompe pas, du moins sur les fondamentaux, que FN et extrême gauche ont en commun, mais là où il est risible, c’est d’avancer que les trotskistes seraient les idiots utiles de la libéralisation économique.

Suite à cette interview, je me suis dit que ce soral était quelqu’un d’intéressant, car son discours est la synthèse de tout ce que l’on pressent de pas très bon dans l’alliance rouge-brun, et donc, hop, visite au site :

Le site du zigoto

Et je ne fus pas déçu, y trouvant une jolie perle, qui précédait son ralliement au FN, donc pour faire simple, un discours « de gauche », mais qui contenait déjà tout l’argumentaire qu’il utilise aujourd’hui, comme quoi, soral est aussi écologiste, puisqu’il recycle ses idées qui s’adaptent parfaitement à deux idéologies en principe, « antagonistes ».

Jolie interview, très instructive avec les amis de Oumma

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, juste une mise en bouche, dès demain, je balance la suite sur ce que j’ai pu tiré de cette interview, alors, au boulot, et nous verrons bien si nous tombons d’accord.

Petits commentaires sur la semaine écoulée, les marins anglais ont été relâchés, tant mieux pour eux, cela évite aux anglais de perdre davantage la face, yannick noah s’est rallié à segogol, pas trop étonnant tout de même, bayrou continue de faire du vent et il semble que tout aille bien en France.

Les médias se pâment devant segogol, tentent de casser sarko, mettent bayrou à toutes les sauces même s’il ne dit rien, ignorent le plus possible lepen… tout va très bien, nous avons battu le record de vitesse avec notre TGV, fleuron national…

Azzouz begag démissionne, histoire de pouvoir sortir un livre où il pourra casser un peu du sarko, dernière cartouche mouillée de Villepin et chirac qui doivent avoir bien du mal à digérer la probable victoire du nain…

De très belles caricatures anti-chrétiennes sont publiées, pas de remous dans les médias, pas d’ambassades brulées, pas de drapeau ni d’effigies souillées, rien, le néant, un peu nihilistes les européens.

Ceci dit, moi j’aime assez parce que je suis un gros cochon, mais j’ai du mal à comprendre le sens de ces photos, ce qu’elles veulent dire, ce qu’elles sont sensées représenter… j’imagine d’ailleurs plutôt que « l’artiste » voulait casser du chrétien, mais ce n’est que mon imagination.

En tous les cas, pas de réactions… c’est de l’art.

Du l'art ou du cochon, pas très hallal tout ça...
Publier
Je vous laisse juge

4 commentaires:

Imam Grouik-Grouik a dit…

Vos réflexions sur Soral rejoignent peu ou prou les miennes. Ca fait du bien de se sentir moins seul, quelque soient par ailleurs les nuances dans l'appréciation du phénomène

http://grouik-grouik.blogspot.com/2007/04/le-pen-halal.html

OGM_69 a dit…

ah ça oui, ça fait du bien... pour ma part, j'étais vraiment très content de trouver ton site...

pour soral, il reste encore pas mal de choses à dire, mais pour une prochaine fois...

pour le reste, pas trop de différences entre nous je crois, pour ce que j'ai pu constater.

mais j'aime bien de toutes les façons qu'il existe des angles différents, c'est enrichissant et permet la remise en question sur des interprétations parfois un peu rapides (je parle pour moi) ou émotives (je parle encore pour moi)

jejejeje

Imam Grouik-Grouik a dit…

Ce qui est épatant, c'est que le discours d'Alain Soral rejoint le discours de l'ex Tribu Ka http://grouik-grouik.blogspot.com/2007/04/et-revoil-les-nazis-noirs.html

OGM_69 a dit…

Mais oui, je crois vraiment qu'il y a un ronc commun entre toutes ces composantes qu'à première vue on peut penser totalement différentes (en dehors de la connerie bien sur), chacun pour sa paroisse mais avec irrémédiablement la même construction, les mêmes mat´riaux de base.