jeudi, avril 26, 2007

La femme musulmane et la conduite Hallal


Peut être n’y avez vous pas prêté attention, mais il y a quelques jours, les chrétiens, les occidentaux ont de nouveau été les cibles du djihad, grand ou petit, je ne sais plus très bien, et quelques morts de plus dans ce beau pays qu’est la Turquie, que certains veulent voire rentrer dans l’union européenne, 99% de musulmans, 80 millions de personnes, dont ont peut estimer le nombre d’islamiste à au moins 50% puisque Erdogan, issu d’un parti islamiste qui préfère la charia à toute autre « code civil » a été élu, cela fait au moins 40 millions d’islamistes en puissance, et surtout, selon nos grilles de lectures occidentales cherchant toujours à minimiser l’extrêmisme islamique, à disons 5% des islamistes, cela fait tout de même 1 petit millions d’islamiste « radicaux », de ceux qui détestent l’occident et qui seraient prêts à se faire sauter pour accéder directement au paradis.

Cela devient tellement habituel, que presque plus personne n’y fait vraiment attention, Somalie, Darfour, Algérie,Maroc, Irak bien sur, Thailande… la liste n’est pas exhaustive, et nous continuons de tergiverser sur la mauvaise lecture du coran, les bienfaits de l’islam et tutti quanti… On nous vante sans répit la tolérance de l’islam où auraient prospéré les religions du livre, protégées qu’elle sont par le bienveillant islam.
Vous rappelez vous que la Turquie fut l’empire Byzantin, haut lieu de la chrétienté s’il en fut…

Qu’en reste t’il aujourd’hui…???

99% de musulmans, ce qui devrait en dire suffisamment long sur les facilités données aux autres religions en terre d’islam, s’il faisait si bon vivre comme « dhimmis », les non-musulmans ne seraient pas aussi inexistants non ?


Dans ce beau pays de Turquie, comme dans toutes les terres d’islam, les « mécréants » ont été, intégrés, assimilés, digérés, quand ils n’ont pas été massacrés, étouffés, déportés, égorgés, exilés, génocidés…

Quelques meurtres de ci de là, lorsque cela ne va pas assez vite, on génocide les arméniens, puis effectivement, il ne reste rien d’autres que des clones qui n’ont qu’un but, se répliquer à l’infini pour la plus grande gloire d’allah.


Tenez, voici cette nouvelle qui est passée presque inaperçue.

Après les chiottes à la turque, la tolérance à la turque...

Mais aujourd’hui, je voulais être plus léger et reprenons donc le fil précédent, à savoir et le PORC du voile, et les grave problèmes que la conduite féminine implique selon les normes musulmanes.

Pour commencer, ce terrible dilemme de vivre dans un pays non soumis aux belles lois de l’islam.

Sont trop méchants...

Comme vous voyez, la pauvre dame est victime d’insultes insupportables… opprimée, brimée…

Quel sort terrible n’est ce pas ?


Bien plus terrible que le sort des chrétiens en terre d’islam, c’est sur, eux, on les tue, et c’est encore une faveur qu’il leur font, ainsi ils se rapprochent plus vite du magnanime…

Alors donc, nous apprenons que le port du voile est obligatoire (contrairement à ce que l’on nous dit sans arrêt)sourate XXXIII verset 59 (et quelques autres aussi), alors que l’on ne vous dise jamais plus que ce n’est pas dans le coran, ces versets ne laissent planer aucun doute, et ne vous laissez pas embrouiller sur le fait que ce soit un coutume « préislamique », l’islam fait et défait ce qu’il veut, alors soit il l’a dit pour le faire parce que allah l’a dit, soit il l’a dit pour tromper son monde, et dans ce cas, on voit bien la duplicité de son discours (ce qui à mon sens ne fait aucun doute), en récupérant de ci de là des bribes de coutumes ou de croyances afin de ramener à lui tous les gogos…
Ce qui m’a vraiment fait rire, c’est la conclusion de ce brillant « savant » :

« Néanmoins, je crains que, si nous adoptons cet avis et que le voile soit ôté, vous ne le portiez plus par la suite. Ce serait alors une ruse satanique visant à éloigner la femme musulmane de sa religion. Choisissez donc pour vous-mêmes la solution qui vous convient le mieux. Que Dieu vous protège de tout mal. »

Une ruse satanique… hahahahahaha, complètement débile ce pauvre homme, Satan m’habite… Satan mon cul oui !!! euh non pardon, « Ca tend ma bite », serait plus convenable, moi, ces filles voilées, ça m’excite vous pouvez pas savoir !!!, enfin bon, mieux vaut en rire.


Puis enfin, les femmes au volant, ça vaut le jus, croyez moi…


Soufflez dans le ballon monsieur le savant

La question n’a que peu d’intérêt, elle est débile, comme la réponse d’ailleurs, mais je vais m’attaquer à la réponse, qui elle, vaut le détour.

« Réponse de Sheikh `Abd Al-Fattâh `Âshûr »

Encore un grand savant.


« Au Nom de Dieu le Clément le Miséricordieux. »


Obligatoirement, sinon, son avis ne vaudrait rien, donc, ne jamais oublier…

« Dès lors que la femme sort de chez elle dans le respect de la loi de Dieu, »

C’est à dire ?

« elle peut parfaitement prendre le volant de sa voiture. »


Merci, c’est gentil. Il a quand même oublié de dire que le permis est obligatoire, mais il est vrai que le permis n'est pas certifié Hallal.

« Puisque nous sommes convaincus que la femme est la partenaire de l’homme, »

Ça oui, partenaire…

« qu’elle est son égale, «

Je ne suis pas savant musulman, mais là, il me semble y avoir une erreur.

En effet, le verset 38 sourate IV dit exactement le contraire, c’est à dire que « les homme sont supérieurs aux femmes en vertu des
qualités qui lui ont été données par allala etc… »

D’autres versets sont aussi significatifs sur le pouvoir des hommes sur les femmes, cherchez les, ils sont faciles à trouver, donc, ce savant ne connaît rien à l’islam ou bien il ment…

Pour ma part je pense qu’il ment, il s’agit de vendre sa camelote, mais c’est à vous de vous faire votre opinion.

« qu’elle s’instruit au même titre que lui, qu’elle exerce toutes sortes de métiers, et qu’elle sort de chez elle pour accomplir tout cela, il n’y a pas de mal à ce qu’elle conduise. »

C’est curieux comme le mensonge passe mal, dans certains lieux, les femmes ne peuvent aller ni à l’école, ni travailler, ni sortir si elles ne sont pas accompagnées, c’est d’ailleurs la norme dans les pays islamiques.

Alors mensonges ?

Ce qui est vrai, c’est que le coran ne parle pas du travail de la femme, qui d’ailleurs devait être inconcevable à l’époque, puisque la femme se dédiait corps et âme à son travail « de femme », c’est à dire les enfants, la maison, et la satisfaction du mal, euh pardon, du mâle, de plus, il n’y avait pas de voitures, donc…

pas de prohibition sur le fait de conduire ou pas une voiture, par contre, relisez bien ceci :
« Dès lors que la femme sort de chez elle dans le respect de la loi de Dieu, » C’est surement là que réside le piège… allez, on continue…

« Vraisemblablement, ceux qui lui interdisent de conduire le font par prudence et par précaution, »


Je me disais bien aussi, toujours bien intentionnés les muzz, alors mesdames, prudence, respectez bien le code de la route, ne buvez pas au volant… ou alors ce n’est pas de cela dont il parle.


« mais cela ne se justifie plus dès lors que la femme prend part à tous les aspects de la vie et à partir du moment où elle partage avec l’homme toutes les responsabilités. »


Tiens, c’est bien ça…

« Nous voulons cependant insister sur la nécessité d’observer les règles de bienséance islamique et sur le fait que la femme ne se rende pas à l’aide de sa voiture à des endroits douteux ou dangereux pour elle. »

Mouai, c’est dommage, il vient de gâcher le paragraphe précédent, j’étais presque sur le point de me convertir.

Donc mesdames, n’oubliez d’observer la bienséance islamique (on ne vous dit pas de quoi il s’agit) et ne vous rendez pas dans des endroits dangereux ou douteux,

lesquels ?

En fait, mesdames, dans le cas ou vous ne l’auriez pas encore compris, vous pouvez prendre la voiture pour aller faire les courses, amener les enfants à l’école ou à la madrassa, chez le médecin (attention une femme), mais pour aller à la boucherie hallal, prenez la plus proche de votre domicile et allez y à pied, un peu d’exercice ne vous fera pas de mal.


« En dehors de cette recommandation, rien ne lui interdit de conduire. »


C’est clair non ?

« Cela est même préférable au fait de prendre un taxi conduit par un homme qu’elle ne connaît pas. »

Voilà, ça c’est la bienséance islamique, des fois que le chauffeur de taxi aurait des regards lubriques et voire, pourrait même toucher cette femme en lui rendant la monnaie, et faible femme, elle céderait aux avances du beau chauffeur et se ferait prendre pour une rapide étreinte sur la banquette arrière…

excusez moi, je délire, je trouve ces recommandations tellement nulles, ignobles…

enfin voilà.

« Et Dieu est le plus Savant. »

Et ne manque pas la formule magique de la fin, aussi importante que celle du début, sinon, cet avis éclairé ne pourrait pas porter la norme « NIAH » (Norme Islamique Approuvée Hallal)


Bon, je n’ai pas été long ce coup ci, j’espère que vous aurez souri un peu, la prochaine fois, nous verrons un thème plus sérieux, l’antisémitisme.

Quant à vous mesdames, vous pouvez conduire, si vous avez le permis bien sur, si votre charmant époux vous y autorise (n’allez tout de même pas risquer la répudiation ou quelques coups), ne buvez pas avant de prendre le volant, ça c’est une recommandation que ne fait pas le savant, mais c’est la mienne…

Peut être trouverai je quelques indications sur la conduite d’un deux roues, mais je doute fort que la bienveillance de nos savants aillent jusque là, l’entrejambe sur une selle qui vibre…

BRRRRRR, ça fait froid dans le dos rien que d’y penser, rappelez vous BB avec sa Harley Davidson, et les trépidations de sa machine, elle disait clairement qu’elle n’avait besoin de personne, qu’elle ne reconnaissait plus personne, qu’elle sentait le désir monter dans le creux de ses reins, toutes choses que l’islam bannit, des fois que …

Donc, on se passera de la moto mesdames, tant pis, cela aurait pu être drôle.

2 commentaires:

bdu a dit…

Lucette te souhaite une bonne journée

OGM_69 a dit…

Bonjour Lucette,

Je n'ai pas l'honneur de te connaitre, j'espère que tu conduis selon les prescriptions de notre savant.