jeudi, mai 29, 2008

tiens, voilà du boudin...


Et bien non, je ne suis pas mort… quoi que…bien au contraire, je cherche, je cherche, je lis, je lis… et je me rends compte que les voix sont nombreuses qui dénoncent l’islam sous toutes ses formes, nous offrent une relecture de toutes les idioties que l’on nous inflige depuis quelques décennies…

Le carcan des bien-pensants est encore bien serré, mais les prémices d’un réveil sont là, et puis les choses ne se jouent pas forcément à l’échelle de quelques décennies, se replonger dans l’histoire permet de relativiser les événements, petits ou grands, les bascules, les hasards de l’histoire.
Alors bien sur, il ne faut pas minimiser les dangers qui nous guettent, ils sont bien réels et sont plutôt de l’ordre de l’implosion que du conflit ouvert, mais avant de bien de bien comprendre ceci, il faut avant toutes choses quel sont les parcours respectifs des civilisations qui vont s’opposer, se confronter, ce qui à mon sens, est inévitable. On aura beau s’inventer de la coopération méditerannéenne, de l’alliance de civilisation, il faudra bien se rendre à l’évidence, nous ne pourrons pas nous entendre… ou bien nous cédons et nous entrerons dans une ère d’obscurantisme à nulle autre pareille, avec en prime un conflit majeur avec ce qui restera de l’occident, ou bien nous prenons les devants et étouffons ces embryons de métastases islamiques qui gangrènent l’Europe… car oui, les enjeux sont là…

L’excellent livre de Laurent Largartempe sur l’histoire des barbaresques donne enfin (disons, redonne) la mesure de que fut la nature du conflit entre occident et islam, car oui, contrairement à ce que l’on essaye de nous faire croire, occident et islam ne se sont pas construit conjointement, mais bien l’un contre l’autre, l’occident ayant réussi à résister aux invasions de criquets islamiques qui dévastent et ne laissent rien derrière elles, sauf la désolation… vous ne le pensez pas ?

Et bien repensez aux riches provinces d’afrique du nord avant l’arrivée des muzz… aux merveilles de byzance, de la mésopotamie, de l’inde, de la perse… que les invasions islamiques ont stérilisé, alors qu’elle avaient tous les atouts pour réussir, mais par malchance, l’islam est passé par là, sangsues qui vidèrent de leur substance toutes ces civilisations…

Alors c’est bien gentil de nous gaver de l’héritage islamique dont nous, européens serions redevables, mais ceci, c’est de la foutaise… de fait, si vraiment les muzz avaient été capables de faire quoi que ce soit, c’est bien leur civilisation qui aurait donné toutes les découvertes et technologies qui sont les notres aujourd’hui, et ce n’est pas le cas…

Ce sens de l’histoire est observable même à notre échelle, ce n’est pas par hasard si lorsque je parle de l’immigration musulmane, je parle plus d’allocataires que d’autre chose, c’est bien comme cela que cela se passe, le muzz, par atavisme, profite, dhimmise les autres en faisant payer un impôt, un rackett, et c’est bien ce que l’on observe dans tous les discours à chier qu’il nous balancent.

On ne parle que de spoliations, de reconnaissances, de repentances, traits maladifs de paranos en mal de reconnaissance… repris en chœur par les indigènes de la république et autres idiots utiles islamophiles, doux rêveurs qui pensent que l’islam c’est un peu le marxisme… (c’est pire)

Et puis encore un autre pavé, celui de Gougenheim, sur les prétentions de l’islam à nous avoir transmis les savoirs, qui déjà fait controverse dans le cercle fermé de ceux qui nous abreuvent des bienfaits de l’islam, effectivement, pour eux, c’est une grave remise en question, alors on jette l’anathème, une fois de plus, en discréditant ce qui pourtant est une évidence…

1 – toute l’œuvre islamique a été de détruire ou d’écarter tout ce qui est antérieur à l’islam. Ce ne sont pas quelques esprits éclairés, qui part ailleurs furent condamnés et pourchassés par l’inquisition islamique qui ont fait changer le cours des choses… je ne dis pas cela pour minorer leur travail ou leur génie, mais simplement pour remettre les pendules à l’heure.

2 – l’arabe étant la langue choisie par « allah » pour donner son message… ce sont bien les syriaques, arméniens, chaldéens, hébreux et autres latins et latinistes qui traduisirent les textes anciens, car n’oublions pas que pour les muzz, ces savoirs ne pouvaient être « intéressants », puisque anté-islamiques et qui plus est, dans une langue profane… alors oui, c’est bien à des grecs, et autres que l’on doit ses savoirs, même si de temps à autres, quelques esprits curieux se sont aventurés hors des clous, esprits que le rouleau compresseur s’est bien vite attelé à étouffer.

3 - Si ces savoirs avaient été d’un quelconque utilité aux muzz, ils en aurait fait quelque chose, mais ce ne fut pas le cas… cherchez l’erreur ?

Alors c’est pour cela que je me réjouie… enfin quelques écrits non-consensuels, et en français siouplait… je ne gache pas mon plaisir, car cela faisait longtemps que j’attendais qu’enfin certains puissent s’exprimer, car tous les islmosceptiques sont persona non gratta et il faut bien les chercher pour ne pas avoir droit au discours officiel pré-dhimmi.

Malgré tous les efforts déployés par les collabos, l’homo-occidentalis se rend bien compte que ce qu’il vit est en décalage avec le discours officiel.

Tiens, la nouvelle marotte de nos penseurs… les clandestins… maintenant, les clandestins travaillent, produisent de la richesse, sont nécessaires à la bonne marche de notre société, et encore un peu de chantage compassionnel…
Mais si on y réfléchi un peu, pourquoi travaillent ils eux ? et que nous continuons d’avoir 3 millions de chômeurs, sans compter les travailleurs « pauvres »…

Quand va t’on se décider à dire enfin que ces clandestins, finiront au chômage et seront remplacés par d’autres clandestins, encore plus affamés ?

C’est une noria sans fin, qui engorge nos sociétés en exploitant ses faiblesses, car dites vous bien que ces clandestins n’en seront pas reconnaissant pour autant à leur pays d’accueil, c’est bien celle là la réalité, et pas une autre, et qui plus est, ils trouverons le canal de l’islam pour revendiquer… ne vous y trompez pas, trop d’humanisme tue l’humanisme, et d’ailleurs, si vous voulez écouter ce que chantent nos « CPF », et bien écoutez bien, dit comme ça, c’est déjà tout autre chose

Quellepoésie!!!!

Et comme vous le noterez, les références à l’islam servent de toile de fond, alors ne cédez pas à cet odieux chantage, ce serait notre perte à brève échéance… Oh pour ma part, ce n’est pas que je ne souhaite pas leur donner une chance, mais le déséquilibre qu’ils provoquent finira par tuer la poule aux œufs d’or, ou encore le cochon de payeur, c’est à dire nous, société fragiles parce que démocratiques, ouvertes à tous les vents, écosystèmes à préserver, tient, puisque la mode est écolo, mettons en avant que nos sociétés sont des écosystèmes à protéger, et que les changements ne peuvent être qu’homéopathiques, car aujourd’hui, ce sont tous nos fondements qui se barrent en sucette… d’ailleurs, la France semble ne pas se remettre de toute cette « richesse », car les comptes de la nation sont dans le rouge, bien rouge…

Alors oui, ne soyons pas dupes, nos sociétés sont fragiles, elles arrivent en fin de cycle. Peu importe de savoir si nous aurions pu faire autrement, on ne refait pas ni le bon, ni le mauvais, par contre, nous pouvons repartir d’un constat réel pour commencer à « repenser », et ne plus nous centrer sur des querelles byzantines.

Premier constat, l’islam a stérilisé les espaces dans lesquels il s’est installé, les empires riches dans lesquels il s’est installé ont périclité, il ne reste rien de la perse, de byzance, de l’egypte, de carthage, tout a été islamisé, etouffé, tel un boa constricteur, la culture islamique a systématiquement étouffé toutes les civilisations qu’elle a « colonisé ».

Second constat, c’est l’occident qui a apporté la modernité, la liberté, l’humanisme, même lorsque cela s’est fait dans la douleur ou que cela s’est accompagné d’horreurs, cessons notre ethnomasochisme et continuons de porter les valeurs qui sont les notres.

Oui, je sais, ça fait un peu vieille garde, mais le chemin civilisateur était certainement le bon, la colonisation occidentale était le chemin à suivre

La gangrène islamique entre de plus en plus profondément dans le corps occidental, il est certainement encore temps d’agir, quitte à amputer un membre, mais si le flux continue, gare à la septicémie, à l’empoisonnement généralisé.

Pour cela, point de demi mesures, arrêtons le pétrole, et hop, je me mets les écolos bobos dans la poche… sans l’arme du pétrole, les pays muzz n’auront plus de quoi nous faire chanter, ce sera comme redécouvrir l’amérique, car la découverte de l’amérique fut le tournant historique qui permit à l’europe de ne plus céder au racket islamique sur les échanges avec l’extrême orient, en utilisant d’autres richesses, l’europe avait ainsi tari les sources de richesses des muzz, et le muzzland s’est flétri de lui même, incapable de produire, privé de ses ressources, incapable d’avancer, corseté dans cette croyance débile et meurtrière.

La colonisation aurait pu mettre un terme définitif à la secte du prophète pédophile, mais nous avons eu trop confiance en nos valeurs et dans la transmission de celles ci (avec quelques erreurs en plus, il faut bien le dire), cette confiance exagérée dans le bon sens de peuples attardés par des siècles de lavage de cerveau et la manne inopportune du pétrole a gaché cette chance, il faut donc redécouvrir l’amérique, oublier le pétrole, ce qui de nouveau remettra le muzzland dans le néant te le rendra vulnérable, perméable à la modernité.

Si, si, je vous assure, ce serait révolutionnaire, comme les grandes découvertes ont changé la face du monde… le muzzland c’est un peu comme un parasite, une sangsue, la maffia, ils ne peuvent vivre que comme cela, c’est pour cela qu’il faut stériliser à la racine pour qu’il ne puissent plus avoir d’emprise sur nous, déverser leur idéologie meurtrière et archaique.

Car c’est en utilisant nos faiblesse que les muzz progressent, en utilisant notre compassion, notre humanisme, notre sens de la liberté, en grignotant des parcelles de ceci, ou de cela, dans tous les domaines… tenez, cette petite intervention est très intéressante à ce sujet :

A voile ou à vapeur

C’est bien avec ce genre de choses que l’islam avance, c’est aussi la première fois que je l’entends dénoncé en ces termes, et je trouve cela très intéressant, enfin une formulation correcte, là encore, applaudissons à ce genre de discours.

Pour beaucoup, cette histoire de voile peut paraître anodine, mais c’est de cette façon entre autre que l’islam entre dans nos sociétés, et les tentatives pour contenir ces agissements ont été maladroites, et nous font passer pour de vilains censeurs, qui discriminent, qui amalgament, et l’islam se pose en victime de la fausse liberté de l’occident…

Multipliez cela par d’innombrables petites touches, interdiction de la soupe au cochon, au prétexte que raciste et discriminante, contestation sur les symboles de Noel, imposition des menus hallal dans certaines cantines scolaires, émissions islamophiles sur le ramadan… sur quelque sujet que ce soit, toujours servir la soupe aux musulmans, se retenir de publier des caricatures du pédoprophète qui pue qui pète, recommandations des institutions européennes pour éviter de parler du terrorisme islamique, mais parler de terrorisme « international », circonvolutions sémantiques pour parler de « miltants », « activistes », « combattants » au mieux au lieu de dire assassins (mot emprunté à l’arabe, comme razzias, bakchich…) ou terroristes…

Voici le véritable héritage de l’islam, toutes ces formules alambiquées pour ne pas nommer un chat un chat, falsifier, mentir (tient, il faudrait voire si le mot mentir n’est pas d’origine arabe, cela irait comme un gant)

Je me demande encore pourquoi on donne du crédit aux images qui nous viennent des agences arabes, pourquoi on ne dénonce pas toutes ces manipulations médiatiques dès qu’il s’agit de traiter la palestine, l’irak, l’iran et autres lieux qui ont le bonheur de vivre sous emprise islamique… à chaque fois, on évacue la nature des problèmes, c’est à dire l’islam, en djihad perpétuel… je me demande pourquoi on ne nous montre pas ce que voient les muzz, chez eux et grace aux antennes paraboliques, dressées comme autant de seringues qui instillent de la drogue dure dans des cerveaux ravagés…

Montrez nous ce qu’a fait Pierre Rehove sur « pallywood », ce qu’ont filmé ces 2 journalistes russes sur les tchetchènes (je me rappelle plus de leur nom, mais les reportages étaient… phénoménaux…)… montrez nous le Darfour, les crimes d’honneur, la vie au muzzland, dans tous les muzzland… avant l’islam, avant la colonisation, pendant la colonisation, et après celle ci… analyses comparatives, détermination des pesanteurs, sans tricheries, sans complaisance… parler des assassinats en algérie, cesser de présenter le « fln » comme un mouvement de libération mais comme l’instrument de l’islam, déjà… arrêtons le consensus…

l’islam bénéficie de complaisances, de complicités, tout comme le communisme, l’idéologie salvatrice aux 100 000 000 de morts… l’islam, c’est bien plus sur la durée, les esclaves castrés, blancs et noirs, ne pas salir la race… 1500 ans d’esclavage, de meurtres… et tout cela justifié par un livre de merde qui ne fait que donner libre cours aux instincts les plus vils… en quoi ?

Et bien lisez le coran bande de nœuds…

Les razzias ? et bien justifiées par le prophète, car il faut soumettre les mécréants, et le coran parle du partage du butin… oui ou non ?… et bien oui… allez donc dire à des bandits de grand chemin qu’ils doivent continuer à faire ce qu’ils font, que non seulement c’est permis, mais en plus, vivement recommandé par le divin… alors vous comprendrez que c’est une sacré aubaine…voler, piller, tuer, soumettre, prendre des femmes en esclavage… voilà qui pourrait sembler peu avenant pour nos pauvres âmes occidentales habituées à un autre discours, mais c’est pourtant ce que prêche l’islam… il est donc compréhensible qu’en justifiant ces excès, il remporte un grand succès auprès de ceux dont les instincts grégaires sont ainsi « bénis » par le tout puissant et miséricordieux.


Insérez de temps à autre quelques versets sympas, que vous servirez à toutes les sauces aux idiots, et grace à ce double langage, et bien vous finirez pas en séduire certains… et après, il sera trop tard, car ceux qui voudront s’opposer à la tyrannie ne pourront plus rien, trop peu nombreux… en fait, le coran est un incroyable instrument de propagande, né d’un cerveau malade, innommable fatras de croyances et superstitions, copiées et régurgitées n’importe comment, collant tout à fait avec l’esprit prédateur de la nature humaine, le facilitant, le justifiant…

Vous allez peut être penser que je suis excessif… mais pour ma part, je pense que je suis encore en dessous de la réalité… je ne suis pas islamophobe, mais « islamogerbeur »… je ne supporte plus les faux culs et les manières mielleuses de traiter l’islam.

Voici un joli contraste….

Muzz... on vous aime

Et la réciprocité?

Bon, encore trop long et décousu… je voulais parler des prises d’otage récentes (tiens, retour aux sources), et de plein d’autres choses encore… mais bon, pour ne faire trop long, et bien juste un petit mot sur l’émission islam de dimanche dernier, au lieu de religion, on y parla de savant muzz , alors oui, sans nul doute un grand érudit de son époque, mais là n’est pas la question.

Dans cette emission, je vous l’ai déjà signalé à maintes reprises, il n’est que très rarement question de religion, mais surtout de matraquage propagandistique, et celle ci fut un modèle du genre.

Comme toujours, la caution d’un scientifique, Gérard Salomon, qui paraissait bien peu à sa place, puisque lui ne tenait qu’à parler des travaux du "savant" et de ses applications en optique, et il se lança dans des discours abscons sur la réfraction et autres « effets d’optique ».

Le très con-descendant et zob-sequieux bencheik coupait d’ailleurs rapidement la parole, sans intérêt de ce scientifique plus proche de allahzeimer que d’autre chose, mais le plus sympa, c’est que pour bien marquer le discours, notre bencheik nous asséna que le alhazen était ni plus ni moins que le précursseur du cinema… vous pensiez que le cinéma, c’était les frères lumière, et bien non, c’était alhazen, grace à ses travaux sur la persistance rétinienne… et bien entendu, ces travaux ouvrirent la voie à copernic, newton, descartes, gallile, bacon et kepler… puis le bencheik referma la parenthèse sur l’invention du cinema.

Pendant tout ce temps là, pas un mot sur la religion… sinon, juste à la fin, comme pour refermer la parenthèse, une phrase à la con du dit alhazen où il parle de alala…

Tout le contenu de cette emission pseudo religieuse était là…

Encore une fois, je me demande bien quel est le rapport entre ce savant, et l’islam… mais c’est de cette façon que nos muzzz cherchent à phagocyter toutes les connaissances, en se plaçant à l’origine de tout, comme marque de supériorité.

De la même façon qu’ils remontent à abraham pour englober ce qu’ils appellent les religions du livre, ils se prétendent à l’origine de la connaissance, que dans leur grande mansuétude, ils nous auraient légué, et nous, que faisons nous ?… ingrats que nous sommes !!!!!

C’est effectivement sur le même principe qu’ils fonctionnent, une fois qu’ils auront démontré l’antériorité de leurs savoirs, nous n’auront plus qu’à nous rendre à l’évidence, l’islam est bien le meilleur modèle…

Moi, franchement, je me demande bien ce qu’ils ont fait de leurs savoirs… ils sont bien gentils, mais je ne vois pas bien, sauf se raconter des salades sur leur « géni »…

Ils sont incapables de penser en analysant, les connaissances, les avancées technologiques sont le fruit de savoirs croisés (je ne l'a pas fait exprès, je ne me réfère pas aux croisé, mais au croisement), d’opportunités, d’additions, comme dans un continuum de temps et d’espace, chacun devant à ses prédécesseurs pour ses travaux, même ses erreurs, c’est comme cela que cela avance, et de temps à autres, des fenêtres s’ouvrent et le monde progresse, voilà comment il faut comprendre le progrès…

Mais ces fenêtres sont le fruit de circonstances données, à des moments et en des lieux donnés, et ces circonstances, sont inexistantes en islam, parce que l’islam étouffe toute vélléité, tout ce qui sort des sentiers battus… c’est pour cela que l’islam n’a jamais rien pu donner en tant que civilisation, toutes les tentatives humaines sont systématiquement écrasées par le poids du religieux, qui plus est, d’un religieux qui envahie tout, le politique, le spirituel, le scientifique, et surtout, sans possibilité de sortir la tête hors de l’eau… Il n’y a qu’à lire l’immonde fatras qu’est le coran pour le comprendre, on dit tout et son contraire, et tout est obligation… plus que recommandation, avec menaces à la clef…

Vous allez me dire que c’est le lot de toutes les religions, et ce n’est pas faux, mais ce n’est pas vrai non plus… je vous ai bien eu sur ce coup non ?

Mais vous n’avez qu’à lire le coran et regarder les histoires comparées des civilisations et des religions, vous verrez bien que la schizophrénie muzz n’est pas une invention.


Allez, pour détendre l’atmosphère, juste quelques petites choses dont j’ai eu vent :


Un souffle de liberté







9 commentaires:

clovis a dit…

salut ogm
enfin de retour,je commencais à trouver le temps long
je commencais à croire qu'ils t'avaient eu ,que tu etais converti et parti en irak te faire exploser....

OGM_69 a dit…

ayyyy... salut Clovis... et bien je ne suis pas mort... hehehehehe...

mais c'est difficile de maintenir le rythme, je travaille beaucoup pour payer les allocataires...

ce qui me fout les glandes, c'est vraiment de voire ce qui se passe... ça n'arrête pas... le mariage cassé, les agressions tout... j'ai parfois l'impression que certains sont entrés en léthargie... alors que l'on devrait vraiment s'accrocher aux nouvelles pensées... il y a vraiment des productions intéressantes...

c'est pourqoui je crois, j'espère que tout ceci va finir par craquer... je ne vois pas comment on peut continuer comme cela, sauf si l'on veut se suicider...

quant à ma conversion... hehehehe... et bien, ce n'est pas prçèt d'arriver, je me promène avec mon amulette au jambon...

Gallus a dit…

Salut OGM,
Tu nous a gratifié d'un sacré commentaire pour ton retour!

A ce propos,souffre que j'emette quelques divergences.
Tout d'abord,je considère le colonialisme comme l'une des matrices de notre malheur actuel:d'une part,nous sommes devenus les éternels débiteur des anciens peuples colonisés.
D'autre part,Je considère que chaque peuple a droit à sa terre et à sa civilisation.
Que crois-tu que nous ayons apporté aux indigènes?Des infrastructures,des écoles,des hopitaux,et c'est ce qu'ils viennent chercher en masse en Europe.Nous les avons empoisonnés avec notre modernisme,et nous le payons cher aujourd'hui.
Notre medecine a largemment participé au phénomène de surpopulation dont tu connais les conséquences.

A chaque peuple sa terre,à chaque peuple sa civilisation.Cela peut paraître simpliste,caricatural à l'heure de la mondialisation et de l'humanisme,mais simplicité n'est pas toujours synonyme de bêtise.

Je vais aller un peu plus loin,mon cher OGM.
Je me fiche que l'islam permette de lapider les femmes et de couper la main au voleur...tant qu'il ne fait pas la loi chez moi.L'islam n'est pas LE problème,ce n'est qu'un facteur aggravant.
Le génocide pacifique dont l'Europe est la victime,voici ce qui m'inquiète en premier lieu,et ce quelle que soit la confession des colons.Parcque pour moi,l'identité d'un pays,d'un peuple,d'une civilisation,cela ne se résume pas à des valeurs ou à une idéologie partagées.

En dernière analyse,nous sommes notre propre problème.Ne nous servons pas de l'islam pour projetter notre propre déficience.
Il n'est que l'arme qui pourrait porter l'estocade à une civilisation déjà chancelante.

Peut être connais tu le texte de sabaoui:
http://cat.novopress.info/?p=2044

je ne sais pas si c'est de l'info ou de l'intox,mais le contenu se suffit à lui même.

Bien à toi,

P.S:Salutations à Clovis dont je souhaiterais également avoir l'avis sur la question.

gerard a dit…

Salut Gallus,

Voilà que voici une différence de points de vue enrichissante.

Effectiveent, nous divergeons profondément sur ce point.

Tout d'abord, je pense que le mot colonisation a été devoyé, il n'y avait aucune raison de penser que lacolonisation était "mauvaise" en soi.

L'histoire humaine,et même animale est une suite ininterrompue de colonisations croisées, je dirais même que la colonisation est génétique (bon, là j'exagère, mais je crois que c'est inscrit quelque part, larecherche de nouvelles terres, de nouveaux horizons, sauf pour les peuplesqui ne pouvaient pas sortir, sinon, tous se sont lancés, et puis l'homme, dès son origine colonise, découvre, c'est justement ce qui le fait progresser, et par la même il s'est différncié, physiquement et culturellement... je ferme la parenthès qui était un peu longue)... mais je continue mon propos... car oui, je crois que c'est "humain" de coloniser, ce qui d'ailleurs ne veut rien dire d'autre que de mettre en valeur quelque chose.

Mis à part ce que je pense de la colonisation sur le plan "philosophique", je crois que également qu'il était nécessaire de coloniser, tout d'abord par soucis "d'humanisme", je crois que ce n'est pas un vain mot, il ne s'agissait pas de faire de tous ces colonisés de bons petits gaulois, ça c'était idiot, mais apporter LA civilisation, oui... car je pense que nous avuins plein de chose à donner, moi je veux bien que l'on s'emmerveille sur les arts premiers et les tam tam, mais bon, c'est juste ce qu'ils faisaient avant, et à moins de refuser le progrès, moi, ça ne me fait pas avoir d'érection, ça peut être joli, au mème titre que le berge cévennol qui travaille de petits objets en bois ou joue de la guimbarde, mais il n'y a pas de quoi se tapper le cul par terre.

Contrairement à toi, je ne pense pas que à chaque peuple sa terre, ou du moins, pas dans ces termes. S'il est vrai que l'esprit d'un peuple se forge sur du solide, un peut comme des AOC, le penchant naturel est également de progresser, d'aller voire ailleurs, les ressources... c'est ce qui a poussé l'homme à explorer, àchercher, et pas à s'enkyster, mais il s'agit d'autres considérations...

Si nous "payons" aujourd'hui la colonisation, c'est parce que ce terme a été trituré et dévoyé, pas parce que la colonisation soit mauvaise en soi.

Je ne parle pas ici des façons de coloniser, elles ont pu être bénéfiques et/ou mauvaises, dans le même temps.

Je ne crois pas que les civilisations colonisées aient perdue au change, les indiens d'amérique vivaient dans l'horreur, les sacrifices humains, pour certains, comme des nomades, que l'on se plait aujourd'hui à décrire comme des "moeurs écolo", mais en fait, tributaires de la nature, de façon aléatoire, alors mème si cela s'est fait dans la douleur, parfois en annulant des civilisations naissantes, ce n'est pas forcément un mal, tout comme je ne crois pas que la colonisation grecque ou romaine ait été néfaste aux peuples qui les ont subies, bien au contraire, elles ont fait naitre des choses nouvelles, même si on peut penser que les gaulois ou les ibères sont maintenant disparus comme civilisation, mais ce n'est pas en négatif qu'il faut le voire, du moins, à mon sens.

Pour ce qui est de la civilisation "muzz", c0'est tout le contraire, elle n'a pas fécondé, elle a stérilisé les ensembles évolués dans lesquels elle s'est installée.

Mais ce n'est pas anormal, quand on a comme beau modèle un chef de bande illuminé meurtrier et pédophile, alors pour ma part, me faire "coloniser" par ça... non merci...

Pour ma part, je ne pense pas que ce soit une question d'etnie ou de race, mais les données sont aujourd'hui bien différentes, les cultures, les civilisations sont bien marquées, la civilisation occidentale est arrivée à un point jamais égalé auparavant, avec des clivages nations-peuples-religions-cultures, toutes choses qui ne sont pas arrivées ex-nihilo, mais bien après maintes et maintes péripétie, et l'échange ou l'apport allgène n'a plus le même impact, parce qu'il est massif d'une part, et d'autre part parce qu'il ne vise pas à s'intégrer, mais à imposer autre chose, tout comme les "barbares" ont progressivement détruit, intégré et modifié le monde romain, les nouvelles invasions se font non plus sur un mode 2guerrier2, mais avec en plus notre consentement, comme le dit bien l'article que m'as passé, c'est un projet, c'est une réalité, déjà boumedienne le disait dans les années 70, rien de nouveau sous le soleil, mais cela prend forme, de plus en plus.. la disparition du clivage mode libre monde communiste a REouvert la voie à ce problème, à ceci pret que maintenant, nous sommes devenus des mous, un peu perdus, sans repères, minés par des idéologies de merde, et alors on aura du mal à s'en sortir.

Alors oui, tu as raison, nous sommes notre propre problème, par lacheté et bêtise, au moins sur ce point nous pouvons être d'accord, mais contrairement à toi, le sort de ceux qui souffrent ailleurs ne m'est pas indifférent, si on tombe dans l'erreur que que cela ne nous affecte, je pense sincérement que l'on se trompe. J'ai de l'empathie pour ceux qui souffrent, et je ne pense pas que ce soit anodin, bien sur que je ne veux pas de cela chez moi, mais en plus, je préférerais que cela n'existe pas chez les autres... et de toutes les façons, le projet muzz, c'est bien d'aller plus loin, une fois le terrain stérilisé, il faut passer à autre chose, comme des criquets, alors ne pense pas que cela ne t'affecte pas, c'est selon mes critères, une faute morale, mais de plus, une erreur stratégique.

et remerci pour le texte de saboui, je crois qu'il ya plein de choses àexploiter là dedans...

On verra bien ce qu'en pense Clovis, j'aime assez ses points de vue, différents des tiens comme des miens d'ailleurs, alors on attend son éclairage... et on remet ça.

clovis a dit…

salut ogm salut gallus

concernant la colonisation franchement je ne porte pas de jugement sur le fait que cela soit une bonne chose ou mauvaise chose.
C'est facile pour un francais de 2008 de juger et de dire après coup.Si j'avais été francais en 1800 qu'aurai je dis j'en sais rien

Les seules remarques concernant le sujet c'est que tous les peuples qu'ils soient jaunes( chinois ou hans au detriment des mongols,mandchous etc),qu'ils soient arabes (au detriment des berberes,des perses ),qu'ils soient jaunes (azteques) ou noirs(empire zoulou ,du amli etc),tous ont colonisé et seules les colonisations blanches sont montrées du doigt c'est comme l'esclavage(La bonne morale gaucho)
Alors pourquoi denoncer une politique ancienne que tous ont pratiqué.
Comme pour l'esclavage je ne souffre d'aucune culpabilisation et si les francais et les blancs en général connaissaient l'histoire,ils n'auraient pas honte de leur passé au contraire car nous sommes les seuls à n'avoir jamais été "soumis" est ce un tort ....Je préfère etre le boucher que le veau...
De plus nous contrairemnt aux autres,nous y avons mis fin, pas le cas des arabes(les berberes toujours soumis),des chinois etc...
On peut pas nier également que contrairement aux autres,nous ,on ne s'est pas contenté de s'enrichir ou d'agrandir l'espace,on a effectivement apporter des choses positives,on a développer ces pays.Tout ce qui existe aujourd'hui date encore de la colonisation,incapable qu'ils sont de se prendre en main depuis l'independance.

C'est vrai que ces peuples utulisent la colonisation pour nous envahir et obtenir des fonds en nous culpabilisant mais cela est possible car nous sommes faibles.Qu'est que qui nous empechent de leur dire merde....

Les musulmans,les noirs ,les chinois ont eux aussi du sang sur les mains mais ils s'en foutent même plus ils en sont fiers de leurs puissances passées car eux sont fiers d'etre ce qu'ils sont contrairement à nous. c'est cela le problème...

La colonisation n'est pas la source de notre problème comme l'islam c'est nous la source du problème par notre faiblesse.
le jour ou nous retrouverons(j'y crois plus)notre courage et notre fierté,l'immigration,l'islam ne seront plus un problème.Ils sont forts car nous sommes faibles,redevenons ce que nous etions et tout rentrera dans l'ordre.
Comme gallus ,en 2008 je pense que chaque peuple est maitre de sa terre et vit comme comme il veut.Les musulmans peuvent vivre avec la charia mais chez eux,les noirs peuvent exciser mais chez eux.
En 2008 si demain un dirigeant se proposait de conquerir,de coloniser,je dirai non.
Au niveau local(francais) le problème c'est l'immigration,l'islam n'est qu'un élément agravant.Si demain 15 millions de chinois debarquent pas question d'accepter car notre destin de disparaitre serait le même pourtant ils ne sont pas musulmans.
Au niveau mondial,l'islam est le danger principal car il est en phase de conquete partout et surtout contrairement au danger chinois qui existe aussi(volonté de domination),les musulmans veulent nous assimiler là ou les chinois veulent seulement nous dominer politiquement(Ils ont pas l'intention de nous faire manger avec des baguettes ou de nous convertir au confucianisme).

Concernant la souffrance des autres peuples,si je peux dire qu'une cause est juste ou non ou m'interesser,dire qu'elle me touche......
mon peuple souffre et se trouve en voie de disparition alors je suis egoiste et pense à moi.Quand le soleil sera revenu en france ,alors mon coeur s'ouvrira peut etre sur les autres pour l'instant comme les autres peuples qui se fouttent de nous,je pense à moi....

clovis a dit…

salut ogm salut gallus

concernant la colonisation franchement je ne porte pas de jugement sur le fait que cela soit une bonne chose ou mauvaise chose.
C'est facile pour un francais de 2008 de juger et de dire après coup.Si j'avais été francais en 1800 qu'aurai je dis j'en sais rien

Les seules remarques concernant le sujet c'est que tous les peuples qu'ils soient jaunes( chinois ou hans au detriment des mongols,mandchous etc),qu'ils soient arabes (au detriment des berberes,des perses ),qu'ils soient jaunes (azteques) ou noirs(empire zoulou ,du amli etc),tous ont colonisé et seules les colonisations blanches sont montrées du doigt c'est comme l'esclavage(La bonne morale gaucho)
Alors pourquoi denoncer une politique ancienne que tous ont pratiqué.
Comme pour l'esclavage je ne souffre d'aucune culpabilisation et si les francais et les blancs en général connaissaient l'histoire,ils n'auraient pas honte de leur passé au contraire car nous sommes les seuls à n'avoir jamais été "soumis" est ce un tort ....Je préfère etre le boucher que le veau...
De plus nous contrairemnt aux autres,nous y avons mis fin, pas le cas des arabes(les berberes toujours soumis),des chinois etc...
On peut pas nier également que contrairement aux autres,nous ,on ne s'est pas contenté de s'enrichir ou d'agrandir l'espace,on a effectivement apporter des choses positives,on a développer ces pays.Tout ce qui existe aujourd'hui date encore de la colonisation,incapable qu'ils sont de se prendre en main depuis l'independance.

C'est vrai que ces peuples utulisent la colonisation pour nous envahir et obtenir des fonds en nous culpabilisant mais cela est possible car nous sommes faibles.Qu'est que qui nous empechent de leur dire merde....

Les musulmans,les noirs ,les chinois ont eux aussi du sang sur les mains mais ils s'en foutent même plus ils en sont fiers de leurs puissances passées car eux sont fiers d'etre ce qu'ils sont contrairement à nous. c'est cela le problème...

La colonisation n'est pas la source de notre problème comme l'islam c'est nous la source du problème par notre faiblesse.
le jour ou nous retrouverons(j'y crois plus)notre courage et notre fierté,l'immigration,l'islam ne seront plus un problème.Ils sont forts car nous sommes faibles,redevenons ce que nous etions et tout rentrera dans l'ordre.
Comme gallus ,en 2008 je pense que chaque peuple est maitre de sa terre et vit comme comme il veut.Les musulmans peuvent vivre avec la charia mais chez eux,les noirs peuvent exciser mais chez eux.
En 2008 si demain un dirigeant se proposait de conquerir,de coloniser,je dirai non.
Au niveau local(francais) le problème c'est l'immigration,l'islam n'est qu'un élément agravant.Si demain 15 millions de chinois debarquent pas question d'accepter car notre destin de disparaitre serait le même pourtant ils ne sont pas musulmans.
Au niveau mondial,l'islam est le danger principal car il est en phase de conquete partout et surtout contrairement au danger chinois qui existe aussi(volonté de domination),les musulmans veulent nous assimiler là ou les chinois veulent seulement nous dominer politiquement(Ils ont pas l'intention de nous faire manger avec des baguettes ou de nous convertir au confucianisme).

Concernant la souffrance des autres peuples,si je peux dire qu'une cause est juste ou non ou m'interesser,dire qu'elle me touche......
mon peuple souffre et se trouve en voie de disparition alors je suis egoiste et pense à moi.Quand le soleil sera revenu en france ,alors mon coeur s'ouvrira peut etre sur les autres pour l'instant comme les autres peuples qui se fouttent de nous,je pense à moi....

clovis a dit…

salut ogm salut gallus

concernant la colonisation franchement je ne porte pas de jugement sur le fait que cela soit une bonne chose ou mauvaise chose.
C'est facile pour un francais de 2008 de juger et de dire après coup.Si j'avais été francais en 1800 qu'aurai je dis j'en sais rien

Les seules remarques concernant le sujet c'est que tous les peuples qu'ils soient jaunes( chinois ou hans au detriment des mongols,mandchous etc),qu'ils soient arabes (au detriment des berberes,des perses ),qu'ils soient jaunes (azteques) ou noirs(empire zoulou ,du amli etc),tous ont colonisé et seules les colonisations blanches sont montrées du doigt c'est comme l'esclavage(La bonne morale gaucho)
Alors pourquoi denoncer une politique ancienne que tous ont pratiqué.
Comme pour l'esclavage je ne souffre d'aucune culpabilisation et si les francais et les blancs en général connaissaient l'histoire,ils n'auraient pas honte de leur passé au contraire car nous sommes les seuls à n'avoir jamais été "soumis" est ce un tort ....Je préfère etre le boucher que le veau...
De plus nous contrairemnt aux autres,nous y avons mis fin, pas le cas des arabes(les berberes toujours soumis),des chinois etc...
On peut pas nier également que contrairement aux autres,nous ,on ne s'est pas contenté de s'enrichir ou d'agrandir l'espace,on a effectivement apporter des choses positives,on a développer ces pays.Tout ce qui existe aujourd'hui date encore de la colonisation,incapable qu'ils sont de se prendre en main depuis l'independance.

C'est vrai que ces peuples utulisent la colonisation pour nous envahir et obtenir des fonds en nous culpabilisant mais cela est possible car nous sommes faibles.Qu'est que qui nous empechent de leur dire merde....

Les musulmans,les noirs ,les chinois ont eux aussi du sang sur les mains mais ils s'en foutent même plus ils en sont fiers de leurs puissances passées car eux sont fiers d'etre ce qu'ils sont contrairement à nous. c'est cela le problème...

La colonisation n'est pas la source de notre problème comme l'islam c'est nous la source du problème par notre faiblesse.
le jour ou nous retrouverons(j'y crois plus)notre courage et notre fierté,l'immigration,l'islam ne seront plus un problème.Ils sont forts car nous sommes faibles,redevenons ce que nous etions et tout rentrera dans l'ordre.
Comme gallus ,en 2008 je pense que chaque peuple est maitre de sa terre et vit comme comme il veut.Les musulmans peuvent vivre avec la charia mais chez eux,les noirs peuvent exciser mais chez eux.
En 2008 si demain un dirigeant se proposait de conquerir,de coloniser,je dirai non.
Au niveau local(francais) le problème c'est l'immigration,l'islam n'est qu'un élément agravant.Si demain 15 millions de chinois debarquent pas question d'accepter car notre destin de disparaitre serait le même pourtant ils ne sont pas musulmans.
Au niveau mondial,l'islam est le danger principal car il est en phase de conquete partout et surtout contrairement au danger chinois qui existe aussi(volonté de domination),les musulmans veulent nous assimiler là ou les chinois veulent seulement nous dominer politiquement(Ils ont pas l'intention de nous faire manger avec des baguettes ou de nous convertir au confucianisme).

Concernant la souffrance des autres peuples,si je peux dire qu'une cause est juste ou non ou m'interesser,dire qu'elle me touche......
mon peuple souffre et se trouve en voie de disparition alors je suis egoiste et pense à moi.Quand le soleil sera revenu en france ,alors mon coeur s'ouvrira peut etre sur les autres pour l'instant comme les autres peuples qui se fouttent de nous,je pense à moi....

gaucho a dit…

Tu me permettras d'user du même ton que le tiens dans tes interventions extérieures.

C'est con, au milieu de cette chiasse verbale, on trouve des arguments :)

Montrer l'islamisme comme la lutte suprème du siècle, c'est rester aux croisades, c'est nier d'autres phénomènes que clovis a noter comme hypothèse : l'expansion du totalitarisme chinois.
La chine va-t-elle se contenter d'être la plus grande puissance économique ?
Que cherche-t-elle à prouver dans ses JO, si ce n'est être la première puissance physique ?
Pourquoi son budget militaire est en perpétuel augmentation ?

Un chiffre, un seul ; 18 hommes chinois sur 100 sont sans chinoise. Vont-ils passer leur vie à se palucher ou organiser des parties de jambes en l'air collectives ?
Si on en croit l'article d'ogm, en tant qu'homme, le chinois cherchera à 'coloniser'...

Anonyme a dit…

Gaucho,

sans problème, le ton ne me gêne pas, pourvu que tu dises quelque chose, chacun emploie les formes qu'il veut, pour ce qui me concerne, no problem.



"C'est con, au milieu de cette chiasse verbale, on trouve des arguments :)"

Mhhhh, oui, à quoi te réfères tu exactement?

"Montrer l'islamisme comme la lutte suprème du siècle, c'est rester aux croisades,"

Bof, je ne crois pas en être resté aux croisades, je fais une différence entre une volonté de colonisation intemporelle, qui a pour moteur une "idéologie" et l'expansion que je dirais naturelle du genre humain, et je crois que le grand défi, c'est l'islam, de même que le siècle dernier fut celui du marxisme, l'islam, s'il a été mis sous éteignoir pendant une courte période, profite de la niche laissée vacante par d'autres idéologies dominantes en un temps, et reprend sa marche, brièvement interrompues.

"c'est nier d'autres phénomènes que clovis a noter comme hypothèse : l'expansion du totalitarisme chinois."

Je ne le nie pas, la Chine est en phase d'expansion, mais ce n'est pas un expansion marquée par une idéologie, elle est plus pragmatique, et à mon avis, moins dangereuse car elle correspond simplement à une position dominante temporelle, la volonté n'est pas de soumettre les autres, la volonté n'est pas expansionniste, c'est du moins la lecture que j'en fais, même si bien entendu, des débordements ne sont pas à exclure.

"La chine va-t-elle se contenter d'être la plus grande puissance économique ?"

Elle n'est pas mue par une idéologie, c'est là que réside la différence essentielle.

"Que cherche-t-elle à prouver dans ses JO, si ce n'est être la première puissance physique ?
Pourquoi son budget militaire est en perpétuel augmentation ?"

Les JO, ce sont les autres qui les lui ont donnés, par intérêt également, afin de ne pas se priver d'un appétissant marché de 1,5 milliard d'habitants... après, savoir qui finira par manger l'autre, c'est une autre histoire... quant au budget militaire, c'est bien normal, tant pour régler ses problèmes internes, que pour en "imposer" à l'extérieur, il est nécessaire de montrer ses muscles, c'est indispensable si on veut dans la cours des grands, imposer le respect... je n'imagine pas les chinois redevenir bouddhistes et prÊcher la bonne parole, le monde est ainsi fait, le nier me parait absurde.

"Un chiffre, un seul ; 18 hommes chinois sur 100 sont sans chinoise. Vont-ils passer leur vie à se palucher ou organiser des parties de jambes en l'air collectives ?
Si on en croit l'article d'ogm, en tant qu'homme, le chinois cherchera à 'coloniser'..."

Oula... on entre en terrain... glissant, la paluche, ça me connait... et bien oui, je pense que le chinois colonisera, c'est d'ailleurs toujours ce qu'il a fait, non pas au travers d'une idéologie, mais parce que c'est le pendant de l'homme, mais comme les identités sont maintenant marquées, il ne colonisera pas au sens des européens en amérique, ni des muzz là où ils sont passés et passent encore...

pour ma part, je ne sais pas si c'est bien ou mal, la question n'est pas me semble t'il, c'est simplement qu'il s'agit de mécaniques qui sont en place depuis toujours, les civilisations naissent grandissent et meurent parfois, en tous les cas, elles ne restent pas figées.

volà, j'espère avoir répondu, avec un ton correct, m'a t'il semblé... en tous les cas, je me marre bien...